Les Origines du Clan 

Selon de récentes découvertes, la fondation du clan Kinnon remonterait au-delà de l'ancien royaume de Dalriada.

En effet, elle puiserait son origine dans la tribu de Lorne, descendant des anciens rois de Tara en Irlande.

La tribu de Lorn occupait la partie septentrionale du royaume de Dalriada. Ces terres comprenaient les territoires de l’actuelle Lorn, aussi bien que les iles de Mull, Coll et Tiree.

Sur toute la moitié inférieure de cette carte , vous pouvez voir les territoire de l'antique royaume de Dalriada , Kintyre , Argyll, Mull ,Tiree, Coll , Iona . Ardnamuchan et Morvern .

 

Un historien du XIXe siècle, W.F. Skene, cite les MacKinnon comme faisant partie du Siol Alpin, graine d'Alpin en gaélique, c'est à dire des descendants du premier roi d'Écosse Kenneth Mac Alpin. Rappelons que Cináed (Kenneth) Mac Ailpín (810 - 858), était Gael de par son père et Picte de par sa mère. Une telle ascendance impliquerait que les MacKinnon trouveraient des sources dans l'aristocratie picte...

 

A la fin du premier millénaire, on assiste, au sein de la société gaélique, à un épanouissement notoire des arts, de la littérature, de la construction de bâtiments et du commerce. Dans cette rayonnante culture gaélique, le clan MacKinnon brille tel un phare. Pendant des siècles, les MacKinnon tiennent des postes de la plus haute importance dans l’administration des Iles, tant sur le plan civil que militaire. C’est un chef de clan MacKinnon qui dirige la flotte qui transporte Robert le Bruce et son armée au début de la campagne qui devait se terminer par la bataille de Bannockburn en 1314. Les chefs MacKinnon furent des membres respectés du Grand Conseil des Iles et proches des Seigneurs des Iles.

 

 

Entre le XIVe et le XVe siècle, le clan se place parmi les plus puissants des Highlands, souvent en guerre contre des clans rivaux et voisins, allié aux Seigneurs des Îles, chef du clan Macdonald.

 

 

Les possessions des MacKinnon sur l'île de Skye

Outre les possessions sur l'île de Mull, Dunakin (Dun Haakon, aujourd'hui connu sous le nom de Caisteal Maol), sur les terres de Kyleakin, est le premier château attesté des MacKinnon. Lors de sa construction, entre le IXe et le Xe siècle, les îles Hébrides était sous contrôle Norvégien. Cette fortification dominant le port Haakon aurait fait partie de la dot d'une princesse viking, surnommée Saucy Mary. Après son mariage avec Findanus (4e chef des MacKinnon), elle aurait prélevé un droit de passage sur les navires gaels désirant passer dans le détroit. Afin de s'assurer que l'impôt était bien perçu, une longue et lourde chaîne était tirée sur toute la largeur du Kyle Akin.

La légende veut qu'à sa mort, la princesse fut enterrée sous un cairn sur le Beinn na Caillich (la Montagne de la Vieille Dame). Le clan MacKinnon aurait aussi remporté une victoire contre les Vikings sur les pentes orientales de cette montagne.

Représentation d'Artiste de ce que devait être le chateau de Dunakin au IX eme siècle .

 

 

 

Le territoire de Strathaird, au sud de Skye, est quant à lui un présent de Robert Bruce (1274-1329) en remerciement pour le secours que les MacKinnon lui avaient porté lors de sa fuite vers Carrick.

 

 

Robert Bruce

 

Afin d'exploiter au mieux les territoires de Kyleakin et de Strathaird, le clan se scinda en deux. Dun Ringill, un broch du Ier siècle av. JC, situé sur la rive du loch Slapin fut restauré et réaménagé pour devenir la résidence principale des MacKinnon de Strathaird.

Dunn Ringill , vue général  et interieur de la forteresse . 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© MacKinnon France